Témoignages d’anciens patients ou proches

Témoignages d’anciens patients ou proches

Ancien patient ou proches, vous pouvez désormais nous donner de vos nouvelles ou nous faire part du ressentit de votre séjour en cliquant sur Témoignage . Nous nous engageons à rendre anonyme votre témoignage avant de le publier sur le site.

Ci-dessous, quelques témoignages recueillis avant ou depuis la création du site:

  • Mars 2017

capture-decran-2017-03-20-a-21-53-33

  • Le 27 février 2017

capture-decran-2017-03-20-a-21-50-20

  • Le 10 janvier 2017

mme-g

 

  • Le 19 juillet 2016

Conscient de la difficulté à gérer ces moments souvent cruciaux avec les familles, je profite de cet email pour transmettre mes remerciements à toutes les équipes qui ont veillé avec la plus grande attention et le plus grand dévouement et parfois même une grande patience sur  mon fils durant cette hospitalisation.

Merci à tous,

Bien cordialement,

JPR

Le 27 mai 2016

« Je vous suis infiniment reconnaissante de ce que vous et votre équipe, avez fait auprès de ma belle mère.  Mon beau frère,  Monsieur H D en est tout aussi convaincu.  Il est tellement agréable et réconfortant de rencontrer des personnes à l écoute et bienveillantes comme vous.
Encore mille fois merci.
Bien cordialement.  »
A M P

  • Le 16 octobre 2015

Lettre oct 2015

  • Le 14 mai 2015 (via la rubrique témoignage du site internet):

Monsieur le directeur,

Voudriez-vous être notre messager auprès de chacun des membres du personnel du service de Réanimation médicale, pour dire à quel point nous avons été touchés de l’attention de toutes les personnes qui ont entouré Papa (A. B.), jusqu’à son dernier souffle.

Chère équipe para-médicale et médicale du service de Réanimation,
Papa, Jédé, Papi, nous a quitté Dimanche 25 Janvier 2015 à 05 heures 15, nous souhaitons au nom de toute notre famille, vous remercier le plus chaleureusement possible pour la qualité de vos soins, votre gentillesse, votre empathie, votre générosité, votre respect (du patient et de sa famille) votre professionnalisme qui va même plus loin.
Dés le premier soir de son hospitalisation nous avons pu mesurer à quel point vous tous, équipe médicale, para-médicale vous étiez si présents et si attentifs à la personne humaine, sachant à tout moment et avec beaucoup de patience, écouter, rassurer, accompagner, même dans les moments les plus difficiles.
Nous n’oublierons jamais ce que vous avez su apporter à notre père, ces attentions, cette disponibilité qui, j’en suis sûre, lui ont permis une fin plus douce.
S’il était encore parmi nous, il ne manquerait pas de tarir en éloges vos équipes et dirait certainement: « Ah oui ! Ils ont tout fait pour me sauver tous autant qu’ils sont !!
Tel des anges, vous vous êtes relayés jour et nuit à ses cotés et vous avez veiller sur lui, mettant tout en œuvre pour le sauver et ce jusqu’à la dernière minute.
Nous savons que vous avez choisi de pratiquer votre métier dans cette unité et que vous mettez au quotidien toutes vos qualités professionnelles et votre disponibilité au service des patients, ce qui dénote, chez vous tous, des qualités d’âmes admirables. Votre constance, votre courage, votre fidélité, votre calme sont des formes précieuses d’intégrité morale.
Nous sommes très reconnaissant envers toutes les personnes que nous avons rencontré au sein de l’unité : les infirmières, les aides soignantes, les internes, les médecins, même la secrétaire, à qui nous avons causé un peu de tracas par notre présence quasi-constante.
Nous souhaitons conclure cette lettre par une pensée positive : « Tout a un sens. Il n’y a pas de tache ingrate ou de sale besogne, il n’y a que l’image que l’on s’en fait. Tout a un sens. Tout est utile. Ainsi, lorsqu’on prend conscience de l’intérêt de sa mission, on l’accomplit avec un enthousiasme nouveau » (Catherine RAMBERT).
Merci de nous avoir permis de le visiter et de l’accompagner jusqu’à son dernier souffle.
Nous vous prions de recevoir, chère équipe para-médicale et médicale , l’expression de notre profonde reconnaissance.
N. B. ainsi que ses enfants.

  • Le 16 mars 2015 (cliquez sur l’image)

img884

 

 

  • Le 14 mars 2015 (cliquez sur l’image)

img880

  • Le 12 Janvier 2015

Monsieur le Professeur,

Mille mercis pour les soins donnés à mon frère, J.C., lors de son hospitalisation en Réa médicale, unité bleue, par votre équipe. Tous les personnels que j’ai pu rencontrer ont tous été très professionnels et très compéntents. A louer aussi leur côté humain. Ils m’ont beaucoup aidé à passer ce cap très difficile.

Cordialement,

(frère du patient).

  • Janvier 2015

Mme T.F. remercie les médecins du service de Réanimation et ceux d’Hématologie ainsi que tout le personnel soignant qui se sont occupés de mon frère M.T. durant 3 mois.

Merci au bon accueil lorsque j’appelais pour des nouvelles.

(soeur du patient)

  • Le 11 décembre 2014

Dear Juliette,

I have to thank you and your equipe for your professionalism for your care of Mr B. H. during his illness whilst he was ill in Paris. He has arrived back in Melbourne in good shape. Your dedication is appreciated by all, particularly his family. Please pass on my congratulations to your hospital team – you did a wonderful job – great clinicians. He will need a lot of rehabilitation now. Please pass on my greatest thanks for all you have done, particularly to your directors of ICU. We , in Australie have always had a great appreciation of all things French – in particular your medical skills. Australia and France have such strong historical ties. My great grand uncle died at Fromelles in WW1.
Please pass on my thanks. To all in your hospital
A bientot
Professor P. R.
  • Le 25 novembre 2014

Monsieur G. a été sauvé d’un Guillain-Barrė par le Professeur F. NOUAILHAT au printemps 1971.
Il a été son premier « réanimé » de St Antoine et son premier cas en toute responsabilité alors que cette affection etait le sujet de sa thèse. 
Nous venons de fêter les 100 ans de mon beau-pere et nous sommes toujours reconnaissants au Professeur et à toute son équipe et tenons à leur rendre hommage. 
Monsieur G. est en bonne forme et a bien profité d’une longue retraite à Hyères dans le Var.

Recevez mes meilleures salutations.
Mme C. R-G. (sa belle-fille)

  • Le 17 septembre 2014

J’avais déjà eu l’occasion d’exprimer à la direction de saint-Antoine mes remerciements pour l’attention et les soins qui m’ont été prodigué du 1. au 12 février en réanimation puis en soins intensifs. Tout le personnel a été d’une greande gentillese et d’une grande patience (le personnel de nuit).
merci encore
A. G. (patient)

  • Le 24 juillet 2014

24 juillet 2014 anonymisée

 

 

 

  • Le 5 juin  2014

Monsieur le Professeur,

J’ai quitté il y a peu votre service, presque à regret, pour un bilan exhaustif à Bichat. Non pas que je me plaise dans mon état de grand malade, mais je vais regretter de ne plus être entouré par votre équipe.

J’ai eu le temps, en cinq jours, de me rendre compte à quel point votre service est formidable. Chacune et chacun y fait preuve, du matin au soir, de la jeune aide-soignante au plus chevronné de vos assistants, de qualités humaines rares. L’écoute du patient, de ses inquiétudes, de son confort physique et moral, est constante, attentionnée, sincère. La recherche du meilleur traitement permanente.

Après avoir connu onze passages dans d’autres services de réanimation, je suis autorisé, je crois, à vous traduire ma sincère admiration, en vous demandant la possibilité d’en redistribuer autour de vous.

Je sais qu’un tel état d’esprit collectif est toujours le reflet de son leader et, pour vous avoir vu suivre mon propre cas avec attention, je vous en attribue tout le mérite.

Croyez bien  que je serais heureux  le jour où ma santé me reconduira vers vous : je sais que je serai entre de bonnes mains.

Encore un grand merci à tous les membres de votre équipe, dont je ne nommerai personne parce qu’il me faudrait les nommer toutes et tous.

A vous, Monsieur le Professeur, toute ma respectueuse gratitude.

M. B.P. (patient)

  • Le 14 mai 2014
Bonjour,
Avec mes excuses pour ce retard car il est encore très dure de réapprendre à vivre sans sa femme.
Je voudrais vous renouveler tous mes remerciements pour tout ce que vous avez fait depuis son arrivée le samedi 14 décembre 2013.
Merci de nous avoir permis d’être auprès d’elle jusqu’au dernier moment.
Je joins à ce mail 3 photos ,
 Une de ma femme à son bureau à son étude d’avocate
 Une à la sortie de l’église, où sa fille porte l’urne avec une haie d’honneur de ses collègues en robe
 Une du caveau avec toutes les fleurs
Enfin ce qui a été lu à sa mémoire à l’église.
 
Un grand merci pour tout ce que vous avez fait.
M. A.P-P (son mari)
  • Le 10 mars 2014

Cher Pr. Guidet,

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous rends visite. Cela fait maintenant 9 mois que j’ai quitté votre service pour aller ensuite à l’hôpital Rothschild. Je tenais à vous remercier du fond du cœur pour votre gentillesse. 

Mon Guillain-Barré a été si subit que suis passée en deux jours d’un état valide à complètement dépendant de machines pour rester en vie, et vous avez été pour moi d’un grand soutien face aux douleurs et aux angoisses provoquées par cette maladie. J’ai eu totalement confiance en vous, en vos paroles, vos explications, et je pense souvent à cette phrase que vous disiez calmement: « ça va être long, très long ». C’est si vrai… Vos visites étaient pour moi rassurantes et me redonnaient un peu de baume au cœur; j’ai apprécié votre simplicité, votre accessibilité, votre écoute et votre réactivité face à mes demandes.

Dans cette difficile épreuve je me dis souvent que j’ai eu beaucoup de chance de tomber dans votre service; vos équipes sont formidables !

Cher professeur, mille mercis pour tout ce que vous avez fait pour moi !

Mme S.S. (patiente)

  • Le 10 mars 2014

Bonjour à toute l’équipe de réanimation de l’hôpital saint Antoine, et surtout au Dr Arnaud Galbois.

Je ne sais pas si vous vous souviendrez, mais ma mère Mme N. Estelle a passé un trop court moment avec vous et nous dans ce service, du 23/02/2009 au 02/03/2009, en effet elle était atteinte d’une hépatite fulminante, et est décédée par arrêt cardiaque, je me rappellerai toute ma vie de l’appel pour me dire que ma mère était morte, alors qu’elle n’avait que 49 ans et allait avoir 50 ans le 10/06/2009, mais aussi de l’équipe du service qui s’est très bien occupé de ma petite maman jusque-là fin.
Je voulais vous dire merci pour ma petite maman qui me manque si fort, merci pour votre gentillesse et votre réconfort!

M. JLC (son fils)

  • Le 30 janvier 2014

Bonjour. Je m’étais promis de rendre visite à l’équipe pour les fêtes, pour vous témoigner ma reconnaissance du métier tant difficile qu’honorable que vous pratiquez au quotidien. Mais je crois avoir lu quelque part que, dans de telles circonstances, la gratitude excessivement manifestée au personnel soignant entrait dans un mécanisme de deuil compliqué, et je ne voulais pas qu’un tel geste soit effectué pour me soulager d’une quelconque tristesse, mais, s’il était, qu’il serait bel et bien pour vous et pour votre travail. J’aurais peut être le courage de repasser un jour, mais j’avoue que pour l’heure, la seule vision de l’hôpital réveille en moi un souvenir trop douloureux. J’ai en moi l’espoir que finalement tout cela ne serait qu’un mauvais rêve dont je me réveillerais un jour, mais en fait tout cela, ça n’est que la vie, et finalement la mort 
Paix et salutations

M. B.A. (proche)

  • Le 2 décembre 2013

Je ne vous remercierai jamais assez (excusez l’écriture tremblante). Vous faites tous des métiers d’exception. Je vous admire et vous respecte grandement. Je vous dois la vie. Je reviendrai vous voir lorsque je serai rétabli. Un énorme merci !!! Vous allez me manquer. Bravo à toute l’équipe ! Mes sincères voeux de bonne continuation.

Brian (patient)

Merci à toutes et à tous pour tout ce que vous avez fait pour Brian !

Un grand merci du fond du coeur à toute l’équipe de réa, aux médecins, aux infirmières, aide-soignantes, orthophoniqte, kinés, psychologues et autres qui ont pu intervenir pour aider Brian. De tout coeur, merci pour vos soins et attentions envers Brian. On ne dit pas à bientôt ! Bonne continuation à vous tous.

Ses parents 

  • Le 26 novembre 2013.

Je tiens à remercier, au nom de toue la famille, les docteurs et l’ensemble du personnel du service de Réanimation du secteur bleu de l’Hôpital Saint-Antoine pour leur accueil, leur gentillesse et leur dévouement, pour les soins qu’ils ont prodigués à ma sœur Mme B. Jacqueline, pendant son séjour dans ce service.

M. L.J. (son frère)

  • Le 9 septembre 2013

Monsieur le Directeur,

J’ai débuté en janvier, pour la deuxième fois, un traitement de Leucémie Lyphoïde Chronique. En mars, j’ai contracté une infection pulmonaire due à la grippe B qui a nécessité une hospitalisation de deux mois dans vos services de réanimation et d’hématologie.

Je tiens à vous faire part de ma grande satisfaction quant aux soins qui m’ont été prodigués. Je remercie les médecins pour leur écoute, leur disponibilité et les explications régulières apportées auprès de ma famille.

J’ai pu apprécier la gentillesse des infirmiers et infirmières, leur attention constante. Je dois aussi un immense merci aux aides soignants pour leur dévouement et leur sollicitude malgré les tâches nombreuses et ingrates qu’ils assurent avec bonne humeur.

Je souhaite que vous puissiez transmettre à tout ce personnel si dévoué mais sincères remerciements et ma gratitude.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes sentiments distingués.

J-C.L. (patient)

  • Le 19 juillet 2013

Bonjour,
Je souhaiterais remercier toute l’équipe de réanimation les mèdecins, dr claire Picherau, dr naike bige et dr hafid ait ouffela d’avoir pris soin de moi durant mon séjour en réanimation. Les infirmières Cecilia et Érika qui m’ont pris sous leur ailes avec qui j’ai encore des contacts.
Quand je suis arrive dans ce service , j’étais dans un coma très profond et mon pronostic vital était engagé mais l’équipe médical à tout fait pour que je m’en sorte et c’est une mission très réussie !!!aujourd’hui j’ai un foie qui fonctionne a merveille et je les en remercie du fond du cœur.
Je vous souhaite à tous une très bonne continuation.

Melle A.S. (patiente)

  • Le 2 avril 2013.

Cher Pr G.,

avoir un proche en réanimation n’est jamais une expérience facile. Mais vous et votre équipe de Docteurs, d’infirmiers et d’aide-soignants, avez non seulement sauvé la vie de notre mari et père, mais vous avez aussi rendu notre expérience plus supportable. Votre patience avec nous et votre volonté de nous guider tout au long du parcours a été très appréciée. En espérant que vous continuiez à n’apporter que de bonnes nouvelles aux familles de vos patients.

Tous nos remerciements,

Mme B.D. (son épouse) et ses enfants.

  • Le 13 mars 2013.

Chère C.,

Je vous écris aujourd’hui pour vous remercier de votre présence à mes côtés durant mon coma et après celui-ci. En effet, ma famille m’a dit que vous étiez présente depuis le début ce qui m’a touché profondément. Ce qui m’attriste c’est que je n’ai pas pu vous dire au-revoir et chaque fois que je viens en consultation, je passe par la réanimation pour voir toute l’équipe mais vous n’êtes jamais là. En attendant de vous revoir très bientôt je l’espère, je vous laisse mon numéro.

Je vous fais de gros bisous.

Mme A.S. (patiente)

  • Le 11 février 2013.

Nous sommes heureux, par la présente, d’exprimer nos remerciements et nos félicitations aux Docteurs G. et A., notamment, mais aussi à l’ensemble du personnel du service de Réanimation Médicale de l’Hôpital Saint-Antoine, tant pour sa compétence, son dévouement, et sa disponibilité à l’égard des accompagnants. Un an après, S.S. a retrouvé la totalité de ses facultés intellectuelles et physiques; elle vous le doit, et notre profonde gratitude vous est acquise.

Bon courage à tous.

Mme S.S. (patiente) M. P.B. (son compagnon)

  • Le 10 janvier 2013,

Au service de Réanimation médicale de l’hôpital Saint-Antoine.

Voilà, c’est fini.

C’est fini parce que, par bonheur et grâce à vous, elle vous quitte sans nous quitter nous, son mari J., son fils M., sa bru C., ses petits-fils T. et S. et son arrière-petite-fille M.. Néanmoins, nos sentiments sont partagés. Bien sûr, le but était de sortir de votre service le plus rapidement possible, et maintenant que c’est le cas, nous avons un peu peur de l’inconnu. Car pendant ces 35 jours, même quand la situation n’était pas bonne, même quand S. était au plus bas, nous nous sentions paradoxalement en sécurité. Nous savions que même si l’issue se révélait fatale, vous aviez fait tout ce qui était humainement possible pour la sauver. Bien sûr, nous direz-vous, c’est votre boulot, vous avez été formés pour cela. Mais ce ne sont pas les traitements médicaux qui ont sauvé S..  Est-on formé pour être toujours gentil, toujours attentionné, toujours de bonne humeur, toujours disponible, pour toujours avoir la parole adéquate au moment opportun, pour ces petits gestes tendres à l’égard de quelqu’un qu’on ne connaît pas, pour un clin d’œil complice à l’entourage?

Merci pour S. que vous avez accueillie tel un petit oiseau qu’on protège dans la paume de sa main et sur lequel on souffle doucement pour tenter de le ramener à la vie. Merci à tout le service de réa, à tous et à chacun d’entre vous, aux aides-soignant(e)s, aux infirmières, aux médecins. Merci pour tous ceux que vous sauvez ou tentez de sauver chaque jour.

En yiddish, la langue d’origine de S., on dit de quelqu’un qui a une âme noble, qu’il est un « mentsch » (un gentilhomme, un être humain) et cette expression nous paraît tout à fait appropriée pour chacun d’entre vous, car votre âme est belle. Nous vous aimons d’amour et nous ne vous oublierons jamais. Qui sauve une vie sauve l’humanité, dit-on.

En tout cas, vous avez sauvé le monde de la famille F..

(Sa famille)

  • Sans date

Mesdames et messieurs les médecins et l’ensemble de vos équipes, merci.Un bien petit mot pour vous dire toute ma reconnaissance. Merci pour vos bons soins, merci pour votre patience, merci pour votre écoute mais aussi pour vos « Bonjours » toujours plein d’énergie et vos sourires; toutes ces attentions qui nous aident « à tenir »!

Merci à tous, à toutes les équipes (sans oublier personne!).

Soyez certains que je ne vous oublierai pas!

Mme L.M. (patiente)

  • Sans date

Un grand merci à toute l’équipe pour son professionnalisme, sa gentillesse, son accueil, son dévouement pour le patient ainsi que l’écoute de la famille qui rendent une hospitalisation moins difficile à supporter et qui apaisent l’inquiétude. Formidable!

Famille F.

  • Sans date

Merci au personnel médical et paramédical pour votre combat pour M J.T.. Votre gentillesse restera dans notre cœur.

Mme L.T-S. (sa fille) et Mme F.T. (son épouse)

  • Paris le 6 mai 2010.

Monsieur le directeur de l’hôpital Saint-Antoine, permettez moi de vous remercier et tout le personnel du service « Réanimation ». Tout le personnel qui s’est occupé de mon compagnon et de moi-même ont été d’une immense gentillesse. Malgré mon immense chagrin, je garde un très bon souvenir de tout le personnel. Recevez, monsieur le directeur, l’assurance de ma considération distinguée.

Mme O.A. (sa compagne)

  • Sans date

Tous nos remerciements pour votre dévouement à A.

M. et Mme J (ses parents)

  • Sans date

Docteur,

Mon père et moi tenions à vous remercier pour votre dévouement et les soins apportés à mon frère J.G. ainsi qu’à tout le personnel du service de Réanimation pour sa gentillesse et ses marques d’attention à notre arrivée. Un grand merci à tous et bonnes fêtes de fin d’année à tous.

Mme L.D-G. (sa sœur)

  • Sans date

M. le directeur,

Vous présentant mes respectueuses salutations. Dans ce monde qui se délite, le mal est une vertu, la calomnie, critiques récurrentes. Il est agréable de constater l’homogénéité de l’équipe médicale de la Réanimation (secteur bleu). Appréciant leur compétence, leur déontologie, devoirs et dévouements. Ancien officier supérieur, ce constat est caricatif. Je me permets d’ exprimer ma reconnaissance pour cet ensemble.

Réitérant mes remerciements, veuillez croire, M. le directeur à l’assurance de ma parfaite considération.

(son mari)

  • Paris, le 26/04/2012,

je remercie de tout cœur le service de Réanimation.

Mme M.E. (sa tante)

  • Sans date

La famille G.C.R. tient à remercier le professeur M., les médecins, infirmières/infirmiers, aide-soignantes et toutes les personnes qui ont veillé sur P.G.. Nous savons que vous avez fait tout votre possible dans des conditions de plus en plus difficiles pour les professionnels du secteur de la santé.

Merci encore.

M.G. et G.G. (sa famille)

  • Cestas, le 24/10/2011

A toute l’équipe de l’UPR, cela fait 3 semaines que G. a réintégré sa maison en Gironde. Il récupère de la fatigue et reprend beaucoup de forces. La position debout se rapproche. Un travail avec les kinés est mis en place depuis notre retour. La marche retrouvée lui amènera de l’autonomie pour se doucher et faire ses soins de sa stomie.

Le moral est excellent pour nous tous, nous tenons par cette présente lettre à remercier toute l’équipe de réanimation qui a été si proche de G. et de nous parents. Un signe d’amitié supplémentaire pour K., C., et V. qui nous ont aidés par leurs écoutes et leurs sourires. Vous faites un très beau métier mais le temps que vous donner à notre moral est exemplaire.

Merci à tous.

Amitiés sincères.

P.S. G. écoute les chansons qu’un certain infirmier de nuit C. lui a fait découvrir en lui prêtant son MP3.

Mme C.M. (sa maman)

  • Sans date

Au docteur G et l’équipe de ce jour là:

Merci pour l’assistance, l’aide apportée au cours de cette journée du 8/10/09 me permettant de suivre A. jusqu’aux derniers moments.

M M.V. (son époux)

  • Sans date

Bonjour à vous, c’est M. J.. Un petit coucou pour vous donner de mes nouvelles qui sont bonnes. Je continue à me battre tout en essayant de me soigner, car ce n’est pas facile de se faire suivre en Guadeloupe.

J’ai du mal à faire contrôler mes ADAMTS13 car ça se fait en Métropole seulement. Les plaquettes sont stables alors je me bats.

Je suis impatient de venir au moi de mai pour voir le Dr B. en consultation et aussi pour vous voir car je pense très souvent à vous surtout quand le moral n’est pas au rendez-vous mais aussi quand je suis à la plage. La réa médicale, vous êtes ma deuxième famille et je vous aime.

Le bonjour à tout le monde!!! Votre ami pour la vie!!!

Cordialement,

M. M.J. (patient)

  • Sans date

Messieurs et Dames du service de Réanimation,

Maman est morte dans la nuit du 16 au 17 septembre et je voulais vous remercier pour votre gentillesse, votre accueil et la qualité de vos services. Je ne pensais pas que ma mère partirait si vite, mais finalement, c’est une belle sortie de vie, comme elle le souhaitait, rapide et presque sans douleur. Encore toute ma reconnaissance.

Mme M.E. (sa fille)

Enregistrer